Premier Jour chez SM Communikation

Publié le par Spike

tasseblanche.jpg    J’ ai débuté  mon premier jour chez SM Communikation un lundi. J’ était loin d’être  au top de ma forme, étant donné que j’avais très peu dormi durant tout le week end, non pas parce que je m’étais éclatée aux  soirées mousses du Queen tout le week end à picoler des Cosmopolitan et des Tequila Sunrise (ça aurait été pourtant beaucoup plus funky) mais parce que ça a été règlement de compte à OK Corral pendant 2 jours non stop avec mon amoureux… ce qui était plutôt rock’n'roll pour le coup (alors que personnellement, je préfère le jazz, soit dit en passant).
Terriblement épuisée, stressée, complètement à bout de nerfs, et prête à fondre en larmes pour un rien, ce n’était vraiment  pas l’humeur idéale pour affronter un nouvel emploi, une nouvelle boss et des nouvelles collègues, mais il fallait faire pourtant comme si tout allait très bien, et pour l’occasion, j’ai essayé tant bien que mal de me mettre en mode « sourire permanent » même si au fond de moi, je n’avais qu’une envie, c’était de disparaître au fond d’une mine (de diamants si possible) pour ne plus voir personne. Mais comme chacun sait qu’à Paris, les mines de diamants sont plutôt rares, du coup, je me suis dirigée courageusement vers ce qui allait être ma nouvelle vie 8 heures par jour à partir de maintenant.

    A mon arrivée, j’ai été accueillie par Madame Machin-Machin, qui m’a montré où allait être mon nouveau bureau :
« Bonjour et bienvenue ! Je vais vous montrer ce qui va être votre nouveau bureau ! »
Magnifique: ce bureau comportait une fenêtre. J’en avais de la chance ! Je vous dis ça parce que certaines personnes, beaucoup moins chanceuses, n’ont pas ce privilège et travaillent toute la journée dans une boite à chaussures sans fenêtre. Rendez-vous compte ! Même le Mouton du petit Prince avait droit à des trous dans sa boite ! Il y a des gens qui au boulot, sont moins bien considérés que des moutons… c’est dingue non? Du coup, quand on demande à ces personnes le temps qu’il fait, comment voulez vous qu’elles donnent la bonne réponse ? Ha mais vous me direz : il y a meteo.fr sur le net… On peut donc toujours trouver une solution…

    Et puis Sally Mustang est arrivée. La quarantaine, grande, mince, classe, tailleur Prada, cheveux noirs et brushing impeccable, se déplaçant dans des escarpins vernis Louboutin de 12 cms de haut, aussi aisément que moi en baskets.
    « Bonjour, je suis Sally Mustang, me dit elle avec un accent anglo-saxon en me tendant une main pleine de bracelets clinquant, (plus des Dior que des Agatha selon moi...) tu es my nouvelle assistante c'est ça?
- Oui c’est moi en effet…
- Très bien. Alors pour commencer, tu peux me monter ma tasse d’eau chaude s’il te plait ? Je t' attends à mon bureau.
- De l’eau… chaude ? Juste de l’eau chaude ? pas de thé de sucre ou du citron ?
- Non. Tu as bien entendu : juste de l’eau chaude. C’est très bon pour commencer la journée et en plus ça purifie l’organisme, c’est my naturopathe qui m’a conseillée ça. Il paraît qu’on gagne 10 ans si on boit de l’eau chaude régulièrement. »
Et on passe aussi sa vie aux toilettes non ???

    La cuisine ? Où est donc la cuisine ? Je demande à une des filles qui m’indique une porte au fond d’un couloir. « C’est là bas, et il y a les tasses, la bouilloire, enfin tout ce qu’il faut. »
Je la remercie, me dirige vers la cuisine et mets la bouilloire en marche. Pendant ce temps, j’inspecte les tasses… il y en a beaucoup… laquelle dois je prendre ??? J’hésite un peu, puis finalement, je choisis une mug bleue.
Le bouilloire en met du temps pour chauffer cette eau…
Soudain, une des filles arrive en courant dans la cuisine et me dit que le téléphone de mon bureau est en train de sonner. Je me précipite en courant pour décrocher, et j’entends au bout du fil :
« BON ÇA VIENT OU PAS CETTE EAU CHAUDE ? IL FAUT QUAND MÊME PAS 3 HEURES POUR CHAUFFER DE L’EAU SI ? » Et ça raccroche.
Interloquée, je regarde le combiné : c’est bien à moi que Sally Mustang s’est adressée là ? Il semblerait oui…
Je retourne dans la cuisine, et remplis d’eau chaude dans la mug bleue pour l’apporter à Sally. A peine arrivée en haut des escaliers, elle me dévisage : « Ha et bien c’est pas trop tôt ! » puis son regard se pose sur la mug bleue. Et là elle me dit :

« Ecoute : il n’est MÊME PAS QUESTION que je prenne my eau chaude dans CETTE MUG BLEUE ! Alors tu vas redescendre tout de suite, et dorénavant tu me serviras mon eau chaude dans une TASSE BLANCHE ! Une mug bleue… non mais je rêve… c’est pas chic DU TOUT darling ! Les mugs c’est pour les employés !
- … heu… oui, désolée, je ne savais pas… »

    Je redescends précipitamment, et cherche une tasse blanche dans la cuisine. Je verse l’eau dans la tasse, et retourne lui apporter.

« Ecoute darling, je suis encore désolée, mais je VEUX une SOUCOUPE sous ma tasse. Sinon c’est pas chic du tout you understand ? Et EN PLUS : ça laisse des traces d’eau sur mon bureau you know ? Donc tu peux aller me chercher la soucoupe qui va sous la tasse ? »

    Je m’apprêtais à laisser la tasse sur le bureau pour retourner chercher la soucoupe, lorsqu’elle ajoute :

« No, no, no : tu RAMÈNES la tasse d’eau, et tu me la remontes AVEC la soucoupe. Je viens de te dire que si je la pose sur le bureau, ça va faire des traces… »
Là, je commençais sérieusement à perdre patience. Oui, déjà. Mais je vous ai dit que c’était pas le bon jour aujourd’hui… Je suis donc redescendue pour la 3ème fois, chercher la soucoupe, et j’ai monté le tout, exactement comme elle me l’avait demandé.
« Merci Darling, ça ira. »

Ho ? C’est vrai ? Je n’ai pas fait d’erreur cette fois ci ? Je m’apprêtais à redescendre, lorsqu’elle me lança  sans lever les yeux de son courrier :
« Et la prochaine fois… tu m’apporteras le tout sur un plateau, ok ? »

    Cette fois je n’ai pas répondu.
10 minutes après m’être installée à mon nouveau bureau, alors que j’étais en train de lire les directives du cahier explicatif destiné à toutes les assistantes qui occupaient ce poste,  le téléphone retentit de nouveau. C’était encore elle.

« Tu peux monter ? »
Je monte, et elle me montre la tasse :
« C’est froid. Tu peux m’en apporter une autre ? SUR UN PLATEAU CETTE FOIS s’il te plait. »

Elle avait à peine touché à sa tasse. Je commencer à bouillir, telle l’eau que j’allais faire bientôt chauffer et que je ne tarderais pas à avoir envie de lui jeter à la tête pour lui détruire son brushing parfait et lui faire fondre la couche de fond de teint qu’elle avait sur la visage.
J’ai remporté la tasse, j’ai refait chauffer de l’eau , j’ai pris un plateau, et je lui ai remonté le tout.

« Ha. Je vois que tu as compris cette fois ci. Tu vois, c’est tout de même pas compliqué de servir de l’eau chaude si ? »

    Au final, j’ai passé ma matinée à monter et descendre les escaliers pour lui apporter ses tasses d’eau chaude. C’était trop passionnant. En tout, j’ai dû gravir 326 marches. Je me suis dis que c’était un bon moyen pour se muscler les cuisses en même temps… A ce rythme là, j'allais bientôt pouvoir ne plus jamais culpabiliser quand au fait que je faisais jamais de sport...

    Quand le soir, je suis rentrée chez moi, j’ai eu envie de me faire un thé. Et puis j’ai regardé la bouilloire. Mes tasses. J'ai eu envie jeter tout ça du 5ème étage.

    Et finalement, j’ai pris un coca.

Publié dans Sally Mustang & Co

Commenter cet article

Tigre de Feu 06/08/2010 12:13


Ça c'est vraiment passé???


Nat 14/11/2007 22:13

Premier jour de Spike à SM Communikation... que du bonheur en perspective ! Ca commençait tellement bien, faut dire !

draleuq 09/11/2007 13:00

Naaaaaaan ! Je ne peux pas croire que tout ceci soit authentique... Si ?

Teezoy 29/10/2007 17:35

Ben oui, tout le monde sait ça, toujours respecter cet ordre: le plateau, la soucoupe, la tasse, et l'eau chaude! C'est la base du savoir vivre! ;-)

Spike 29/10/2007 17:26

PM: mais t'es complètement armoire! Allez, je te donnerai l'adresse de mon dealeur si tu veux!Et sinon, je savais bien que si tu étais aussi mince, y'aait un truc... c'est donc parce que tu t'en mets plein le nez... Bon, faut que je te rattrape... c'est quoi ta dose quotidienne????
Sonia: chacun sait que c'est super haïpe dans certains milieux de prendre de la coke, de faire des partouzes à la maison et d'acheter des chie-woua-woua etc...il faut même s'en vanter parait il (t'as VRAIMENT violé un mec? wouuaaahhh... je suis sciée là!)