Sally Mustang & Kelly Weekly

Publié le par Spike


Jenna.jpg     « SM Communikation bonjour ?

- Hello, can I speak to Sally Mustang please ?
- Je suis désolée mais elle n’est pas là pour le moment, est-ce que je peux prendre un message ?
- Yes of course... dites lui juste que Kelly Weekly a téléphoné, je suis une amie... Je viens d’arriver à Paris et je voulais passer la voir... »

    Lorsque Sally Mustang est arrivée au bureau, elle était de mauvaise humeur. Comme d’habitude. A peine passée la porte, elle posa sur mon bureau un sac rempli de vêtements sales en m’ordonnant d’aller les porter au pressing :

    « Et tu comptes toutes les pièces, parce qu’il y en a pour une fortune là-dedans, je ne tiens pas à ce qu’une seule de ces vêtements il soit perdu comme c’est arrivé une fois PAR TA FAUTE PARCE QUE TU AS ÉTÉ NÉGLIGEANTE !
Et tu m’apportes mon eau chaude ? QUOI ? ELLE EST PAS ENCORE PRÊTE ?
Et sinon, j’ai des messages ?
- Oui, une certaine Kelly Weekly a téléphoné, elle est de passage à Paris et...
- Kelly ??? HHHHOOOOO !!!!!! « L’Hebdomadaire » !!! (on l’appelle comme ça à cause de son nom you know, it’s a private joke !) REAAAALLLYYY !!!!! GREEEAAAT !!!!! Et qu’est ce qu’elle a dit ??? Donne-moi son numéro que je la rappelle tout de suite !!!!!
Et apporte-moi mon eau chaude. »

    Sally courut à son bureau pour rappeler son amie... à l’autre bout de la pièce, je l’entendais pousser des cris de surprise, comme si elle n’avait pas eu de nouvelles depuis 10 ans de cette Kelly. Elle riait et gloussait au téléphone comme seules les américaines savent si bien le faire.
Lorsque je lui apportais son eau chaude, Sally avait un grand sourire et me dit :
   
    « Mon amie Kelly, elle va venir me voir tout à l’heure, mais tu vois je n’ai pas le temps de m’occuper d’elle aujourd’hui, so tu verras avec elle si jamais elle veut quelque chose. You know, on a fait nos études ensemble, ça fait des années que je l’ai pas vue... son mari travaille dans le cinéma et il a justement un tournage à Paris... »

    Kelly est arrivée 2 heures plus tard au bureau. Très grande, très blonde, très maquillée, très lookée, très refaite : très américaine.
Et en plus, quand elle se tenait debout sans rien faire, elle avait toujours une jambe qu’elle tordait vers l’intérieur... façon... façon « j’ai une jambe handicapée en fait » mais qui devait être une attitude super stylé. En fait le style j’y connais pas grand chose, c’était peut-être une mode qui venait de New York et que par conséquent je ne pouvais pas comprendre puisque je n’y ai jamais mis les pieds. Une pose bien étrange tout de même...

20 minutes plus tard, Sally m’appella :

    « Bon, tu peux rester avec Kelly cet après-midi ? Elle veut faire du shopping dans Paris, alors tu vas l’emmener dans tous les meilleurs endroits parce qu’elle ne connaît pas du tout Paris et que je ne veux pas qu’elle se perd tu vois... son mari doit l’appeler dans la journée et tu l’emmèneras en taxi à son rendez-vous ok ? Mais ensuite tu reviens au bureau pour finir ton travail, je te paye pas non plus pour que tu ailles te promener darling ! »

    J’ai donc emmené Kelly avenue Montaigne où elle a dévalisé quelques boutiques de luxe en sacs, chaussures et vêtements divers.
Vers 14h, la sonnerie de son portable retentit. Elle discuta quelques minutes, griffonna quelques notes sur un bout de papier et lorsqu’elle raccrocha, m’expliqua le programme :

    « Ecoute, c’était mon mari... en ce moment il est sur un tournage, c’est d’ailleurs pour ça que nous sommes venus à Paris... et il voudrait que je le rejoigne là bas tout de suite... le problème c’est qu’il a oublié d’aller récupérer un paquet chez Rebecca Rills... voilà son adresse... est ce que tu peux y aller pour moi et ensuite tu me rejoins là bas sur le tournage ? C’est ici...
- Oui si tu veux, je vais donc là... et je vous rejoins sur le tournage.
- Yes , perfect ! So à tout à l’heure ! Et merci ! »

Elle partit dans son taxi, et moi dans le mien.
« Bonjour, je dois aller au 76 bd de Clichy s’il vous plait. »

Rebecca Rills... qui était cette femme ? Je devais aller récupérer un paquet chez une inconnue... Kelly ne m’avait même pas dit qui était cette femme ni ce que contenait ce paquet !!!!???
ET SI C’ÉTAIT DE LA DROGUE ?
Et si je suis arrêtée ensuite parce que je transporte plein de drogue sur moi ?...


Le temps que je réfléchisse, le chauffeur était déjà arrivé à destination.
« Voilà, vous y êtes, c’est là.
- Là ? où ça ? vous êtes sûr ?
- Ha oui : vous m’avez bien dit : 76 bd de Clichy dans le 18ème ? Alors on y est.
- Mais... mais... non... je dois aller chez quelqu’un, regardez, c’est marqué : Rebecca Rills, là on est... on est... HA MAIS C’EST QUOI TOUT ÇA ?????
- Heu... Mademoiselle... Rebecca Rills c’est un magasin : et c’est ICI. »

Disant cela, il me fit un signe de la tête vers le magasin.
Qui était un sex-shop.
Parce que Rebecca Rills, c’était une supérette du sexe. ET MOI JE LE SAVAIS PAS !
Le chauffeur m’attendit pendant que je récupérais le paquet... ou plutôt les paquets. Je n’ai même pas osé regarder ce qu’il y avait dedans...
A présent je devais rejoindre Kelly et son mari sur le fameux tournage...

La voiture s’arrêta devant un grand hôtel Parisien. Je descendis avec mes sacs et demandais à la réception où avait lieu le tournage du film.
On m’indiqua le 4 ème étage... arrivée en haut, une jeune fille m’interpella :
« Bonjour, vous venez pour le casting ? Vous êtes ?
- Heu... NON NON NON PAS DU TOUT ! Je viens juste déposer un paquet à Kelly Weekly!  Enfin à son mari plutôt! Et je me sauve ! »

Mais c’est quoi ce traquenard ??????.....

Kelly apparut quelques instants plus tard.

    « Ho thank you ! Tu es allée chercher les paquets pour mon mari comme je t’ai demandé, c’est gentil! Viens avec moi, tu as déjà vu un tournage de film ?
- Heu... oui j’ai déjà vu des tournages de films... mais pas vraiment des comme ça... heu... je savais pas que ton mari... heu... il travaillait... dans le cinéma... érotique ?
- Ho mais tu sais, il ne fait pas de cinéma érotique... lui c’est plutôt du pornographique tu vois... il doit rencontrer quelques réalisateurs français, c’est pour ça que nous sommes venus je t’ai déjà dit ! Viens je vais te le présenter ! »

En réalité, je n’avais aucune envie que Kelly me présente son mari, l’équipe de tournage ou quoi que ce soit.

    « Heu... non non t’es gentille... une autre fois peut-être... ravie de t’avoir rencontrée... Ho et puis d’ailleurs, j’ai l’impression qu’ils sont justement occupés à tourner une scène... Alors on va pas les déranger n’est ce pas ? Bon je me sauve...! Allez, salut ! Bonjour à ton mari !»

Je commençais à me diriger vers rapidement vers l’ascenseur, lorsque Kelly me cria :

« Hey excuse-moi encore ? Tu pourras dire un message à Sally pour moi s’il te plait ?
- Oui ? Je rentre au bureau, je transmettrai.
- Mon mari m’a dit que ce soir, on se retrouvait tous après le tournage dans une boite... ça s’appelle... attends... « les Lampadaires » je crois... ou alors « le Candélabre »... ho fuck je me rappelle plus de le nom... enfin je sais plus trop, mais Sally elle doit forcément connaître... so tu peux lui dire de venir avec Malvina à partir de 22h ? On fait un dîner là bas et ensuite on fait la fête ! Mais tu peux venir aussi si tu veux ! »

    « Les Lampadaires »... non mais c’est complètement ridicule comme nom de boîte vous trouvez pas ?

    Et pourquoi pas « les Chandelles » tant qu’on y est ?????


Publié dans Sally Mustang & Co

Commenter cet article

Princesse Audrey 12/12/2007 08:48

C'est marrant, ça ùe rappelle quelqu'un... Marc ? Marc Dorcel ? T'aurais vu la tête de Sonia quand elle l'a découvert... Elle était verte !

alexiane 08/12/2007 14:44

C'est énorme tes posts à double lecture.

Je pourrais juste préciser que Rebecca c'est pas une superette mais un supermarché.

Oui madame.

Mr Méchant 07/12/2007 09:24

C'est pas John B Root qui teste les actrices, c'est HPG...

Sinon, Jenna, je t'aime...

Spike 06/12/2007 19:26

@Draleuq: (je t'avais oublié toi!) oui, tu résumes bien les américaines toi!
@Mamzelle: j'aurais pu dire "les réverbères" sinon...
@JohnLRod: tu vas faire comme John B Root qui teste toutes ses actrices? t'as raison, c'est plus sûr! ;)

narcaje 06/12/2007 11:40

sally mustang, j'aime tes loches!!

si ca c'est pas du commentaire!!!