I like soul... with a capital S...

Publié le par Spike

undefinedPour fêter la fin de mon histoire de malade-mentale-psychopathe ascendant Ted Bundy, mon ami G., saxophoniste de talent ascendant physicien-Russel Crowe, m’a invitée à un concert de soul miousique fonk, lundi soir au  Bataclan.

    G. est un être fantastique qui sait ce qui me fait plaisir et qui plus est, a bon goût. (la preuve je suis son amie)
Oui, je ne sors qu’avec des garçons aux goût musicaux sûrs et uniquement bons musiciens.
Ceux qui font pouêt-pouêt dans une trompette en se prenant pour Miles D. ou les guitareux qui n'ont toujours pas compris que sur leur ampli, il existait un bouton "VOLUME",  me font chier.
Faut pas déconner non plus, qu’est ce que j’irais m’emmerder avec un mec qui serait fan de Saez ou de Carlos Santana et qui en plus jouerait de la musique comme un tocard? Hein?
Oui moi aussi je me le demande.
Et oui je suis une intolérante élitiste notoire en matière de musique et je vous emmerde.

Donc qui donc y’avait-il lundi soir au Bataclan ? Benabar ? Indochine ? Saez ?
Ce gros con de Benjamin Biolay ? Prince ?

PUTAIN BORDEL PRINCE MERDE !!!!!!?????!!!!!!!!!!!....

Heu... non. Pas Prince (mais j’aurais adoré)

Quant à Benabar et les autres crétins, s’ils faisaient autre chose que de la merde ça se saurait qui groove autant qu’un tas de poulets morts, j’aurais peut-être déjà acheté leur disques.

Non, lundi soir, je suis allée voir : "La Tour Du Pouvoir"

    Tower of Power quoi.

C’est clair que traduit en français, ça fait tout de suite complètement con, on est bien d’accord.

Alors Tower of Power, c’est quoi donc pour les ignorants qui ne connaissent de la soul et du funk qu’Amel Bent (huhuhuhuhu!!!!) et Sinclair (HAHAHAHAHAHAH!!!!!!)

    Tower of Power c'est un groupe de soul-funk qui existe depuis au moins 1970, et qui a une section cuivre de fous, que même Earth Wind & Fire ils en ont pas une si bien qui déchire leur slip en cuir de panthère.
Une section cuivre qui dépote autant, moi je dis : YYYYEEEAAAAHHHHH !!!!!!!

    D’ailleurs, dans la salle, je pense qu’il y avait au moins 75% de trompettistes et de saxophonistes (dont G. faisait partie d’ailleurs).

Les guitaristes, eux, ils étaient au concert d’Yves Duteil, et les bassistes à celui de Calogero. En même temps c’est con parce que le bassiste de Tower of Power, il s’appelle Rocco et il joue un tout petit peu mieux de la basse que Calogero.
Et un homme qui s’appelle Rocco, ne peut être foncièrement mauvais à la basse... heu : à la base pardon.

Il y avait aussi quelques nanas tout droit sortis de blogs de modasses, avec des slims, des franges, des bottes et des sacs de 32 kilos au bras.
Celles là, à mon avis, elles avaient dû soit se tromper d'endroit, soit venir pour le nouveau chanteur, Larry Braggs (« L.B. » pour les intimes) un beau black musclé à la voix qui déchirerait n’importe quelle blouse Maje ou Sandro à distance.
D'ailleurs au bout de la 3ème chanson L.B. faisait déjà un concours de chemise mouillée. (chemise rose qu’il a donc échangée pour une blanche à la 5ème chanson)
A la fin du concert, il a signé des autographes sur les soutifs de ses fans.
C’est beau la groupiattitude.
Et sinon, le trompettiste-trombonniste ressemblait à un des mecs de Pimp My Ride, et le baryton avait la même tronche que le sax du Muppet Show.
A mourir de rire.

N’empêche que ça tournait grave la vache!

    Une bonne ambiance ce concert, qui m’a rappelée toute ma jeunesse (car non, je n’ai pas 24 ans contrairement à ce qu’on pourrait croire...) d’un seul coup, j’écoutais en live toutes les chansons de mes 19 ans et demi.

Et puis lundi, c’était pas ambiance Tokyo Hotel, ouskeu les filles elles hurlent tellement fort qu’elles ressortent du concert avec des points d'audition en moins, mais c'est pas parce que la sono était trop forte, c'est à cause de leurs propres cris.
C’était pas ambiance comme à Johnny : avec des beaufs partout qui claquent des mains n’importe comment en bougeant la tête sur le 1 et le 3.
C’était pas ambiance comme à Vincent Delerm non plus, où t’as toute la salle qui baille et/ou qui ronfle au bout de 4 chansons et demi parce qu’on se fait chier la mort.
Enfin, c’était pas non plus ambiance Léo Ferré, où t’as juste envie de te suicider en t’ouvrant les veines très lentement pour avoir encore plus mal, dès la première moitié de la première chanson.

    Non, Tower of Power, c’était plutôt ambiance qui te donne envie de shaker ton booty comme dirait elle, et tes jambes aussi (parce que t’es pas non plus à Frankie Vincent, tu fais pas QUE remuer ton cul dans l’espoir de te faire pécho hein) et puis tes bras et tes mains, et de chanter « SOUL POWAAA ! » en cœur avec le (beau) chanteur.

    Mon prochain concert, ce sera Cecila Bartoli à la salle Playel.
J'espère qu'il y aura aussi un bon pupitre de cuivres.
   
    Comment ça Mozart ça groove pas?

Commenter cet article

finipe 01/03/2008 18:26

Raaaaaah Tower of Power, ça c'est du bon funk qui tâche ! Il ne manque plus à ton palmarès qu'un bon gros Maceo Parker, moi j'dis.

belegaer 29/02/2008 10:33

pour l'affaire Tara Jarmon il y aurais eu de fausses invitations envoyées à tous plein de bloggeuses qui finalement n'était pas invitée, caroline daily en a fait un post
http://www.carolinedaily.com/blog/index.php/2008/02/28/862-blog-ton-univers-impitoyable
voilà !

milla 28/02/2008 23:34

Ah! Ton côté élitiste de la miousic me plaît bien!
Et le monsieur aux testicules est pas mal aussi.C'est "frais"...

Fran 28/02/2008 21:13

Oui déjà reviendue. Oui c'était bien ma belle. Oui je n'aime pas ta nouvelle bannière mais tu le sais, j'ai des gouts de buse :))

Spike 28/02/2008 19:14

@ Fran: ho t'es revenue toi? Alors c'était bien? Comment ça t'aimes pas ma nouvelle bannière???
pppfff... :(

@ Belegaer: je ne suis pas au courant de "l'Affaire bal de Tara Jarmon", y'a un ouragan?

@ Fannette: haaa!!! enfin une qui a du goût! ;)

@ Fremen: bon: toi faut qu'on parle hein! Ecoute un live de T.O.P. ça devrait te plaire...
Bon... je me fâcherai pas avec toi parce que c'est toi... (j'ai une copine qui aime bien J-L M... bon ben on parle pas musique, c'est tout.)