I love tout j'habite Le Quiou

Publié le par Spike


Le-Quiou.jpgSalut les gens de l’internet mondial des Côtes d’Armor !

    Je précise pour ceux qui penseraient que  la Bretagne c’est pas si loin, ce n’est qu’à 450 kms de Paris. Et puis d’abord, nous aussi, on a de l’internet haut débit chez nous.
Même si ok, j’avoue avoir arrêté le 56K depuis peu, becoz ça me filait des insomnies.

A l’heure fatidique où certaines fêtent les 1 an de leur blog, je ne suis pas peu fière de fêter les 2 ans et 4 mois du mien.

    Aujourd’hui, j’ai décidé de faire un billet pour remettre les pendules à l’heure vis-à-vis de  certaines bloggeuses qui ont une sale mentalité – et là je me tourne en particulier vers les parisiennes qui sont les pires de toutes – dont une surtout, qui depuis qu’elle est arrivée, a franchement réussi à coller une sale ambiance sur la blogosphère.
En plus elle a nom de fleur, comme moi, sauf que Jonquille chez moi c’est naturel et c’est bien plus joli bien entendu.

Déjà, si tu penses que cette bloggeuse a inventé un style, tu te fourvoies j’ai envie de te dire: il faut savoir que cette dernière  m’a pratiquement copiée sur toute la ligne.
Oui, j’ose le dénonce ici même aux yeux du monde, et je vois bien à vos expressions aussi figées que Nicole Kidman depuis qu’elle s’est fait botoxer toute la tronche, que les bras vous en tombent et que vous vous dites que non non non c’est pas dieu possible!

    Oui ça me tue les nerfs de ne pas avoir mon talent reconnu à juste titre : tenez, y’a qu’à voir sa bannière et la mienne: vous voyez bien qu’elle m’a plagiée !
Et encore, je ne vous parle même pas de toutes les filles qui copient son style d’écriture alors même qu’elles ignorent que c’est ELLE qui passe son temps à me copier !
Le monde est fou, fou, fou, comme dirait l'une de mes chanteuses favorites, Pauline Ester.

    Alors vous allez me demander pourquoi donc personne n’était au courant de l’existence de mon blog ? Et bien parce que même si ça fait 2 ans et 4 mois que mon blog existe, comme je ne suis pas parisienne, que je ne peux pas aller aux soirées branchées,  que je n’ai pas la chance de côtoyer Mry et consort, et qu’aucune régie publicitaire ne s’intéresse à moi, et bien je ne suis pas influente. Du coup je ne suis pas connue.
Ou plutôt reconnue.


    D’abord, il faut savoir que la fille dont je parle n’est qu’une imposteuse : elle dit être «une fée»… Fée mon œil oui! La Fée des Ratrices de l'Imposture oui!
Moi je suis une fée !
Même que j’habite dans le pays de Morgane et Merlin l’Enchanteur.

Depuis quand les Fées vivent à la Capitale ? Hein ?… donc faudrait tout de même qu’elle veille à pas trop dépasser le mille bornes moi je dis.

    En fait, ce n’est pas parce que j’habite dans un bled de moins de 500 habitants que je n’ai pas moi aussi le droit de me la raconter. La parisienne bloggeuse et branchée n’a pas le monopole de la pétasserie, non elle n’a pas.

Nonobstant l’égo démesuré de certaines bloggeuses dont la taille du melon n’a d’égal que la paire de cuisses de Martin Djetou et le gros ventre de ma tata Soazig - pas parce qu’elle est enceinte mais parce qu’elle fait de l’aérophagie sévère –  je fais fi de tout ce mépris, et je le dis haut et fort : bientôt la vérité sera rétablie et on rendra à Jonquille ce qui appartient à Jonquille!

A propos d’expression « à la mode sur la blogo » sachez qu’ici, en Bretagne, ça fait longtemps qu’on emploie le terme : « Oukisson » ou bien « D’où kisson ».

Tu penses bien que ça m’a bien fait pouffer quand j’ai vu que dans les blogs «pseudo branchés», tout le monde se mettait à employer cette expression !
Chez nous, même les mômes de 4 ans disent ça !


« Maman !!!! Oukisson mes baskets vertes ?????? »
Ou encore :
« Gérard !!!! D’où kta garé l’estafette bon dieu ? J’t’avais dit de la mettre en face eud chez Patrick ! »

Alors ki ki sont des ploucs hein ?

    Y’en a marre de toutes ces pétasses parisiennes qui, sous prétexte qu’elles ont du blog, du restau à sushis, de la low boots, du jean slim et des pâtisseries où que ça vend du macaron à l’intérieur, se permettent d'afficher des airs super conscendant.

Ici, je vais te dire un truc : le slim, on l’a pas quitté depuis 1985.
Tout comme la jupe culotte d’ailleurs.  (oui tu peux faire la maligne avec ta photo, j’ai la même depuis 13 ans)

J’en conclus donc qu'ici,  jamais on a arrêté d’être à la mode.

Le sushi on sait peut-être pas ce que c’est, mais nous on a de la galette saucisse et de la crêpe dentelle à gogo ! Et on ne risque pas l’intoxication alimentaire avec du poisson pas frais rapport que nous, le poisson, il est pêché à 30 kilomètres de là.

Quant au macaron, excuse moi de te demander pardon, mais depuis l’invention du Kouign Aman, je vois pas ce qu’on a fait de mieux en matière de pâtisserie.

Du reste, je pense lancer un nouveau concept de gâteau tendance qui s’appellera «Le Kouignaron» : ce sera un gâteau à base de poudre d’amande fourré uniquement avec une crème au sucre et au beurre fondu.

Et s’il vous plait, arrêtez 5 minutes de faire vos Dindes, mijaurées que vous êtes, ne faites pas vos offusquées en poussant des « Baaahhhh !!! » et des « Beeeuuuuhhh !!!» de dégoût : moi je dis qu’il faut laisser sa chance au produit !

Du reste je suis certaine que ce truc là va faire un carton et sera bientôt repris par Pierre Hermé.
Vous verrez que le Quiou deviendra bientôt ZEU place to be et que les Parisiens en vacances se bousculeront pour venir manger du Kouignaron à Le Quiou !

    Peut-être qu’ Alexandre Zouari je l’ai vu qu’à la télé à l’émission de M6, mais j’ai envie de te dire « et alors » ?
Ma coiffeuse c’est Jacky, de chez Gigi Coiffure. Et le carré méché, j’aime autant te dire qu’elle le fait comme personne.
Et méché multicolore arc en ciel s’il te plait !

    Certes, vivre à Le Quiou quand on est une fashion victime en puissance, incomprise comme moi n’est pas un statut aisé à tous les jours assumer, certes, mais je sais que nulle n’est prophète en son pays, même s’il fait 500 âmes.

Tu peux faire ta frimeuse ici en disant que t’as été invitée au concert de Ludéal et que tu l'as interviewé: tout le monde te rira au nez et te demandera si ça existe en vrai du chanteur qui a un nom de shampoing !

En revanche, les vraies stars internationales passent par chez moi : Didier Barbelivien et Herbert Leonard  viennent régulièrement faire des shows case au Champion de Quévert, même qu’ils y dédicacent leurs disques.
Oui madame,  j’ai tous mes 33 tours dédicacés par de vraies stars !Tu peux pas te targuer d’en dire autant hein !

    Certes nous n’avons pas de H&M et de magasins Zadig & Voltaire, oui mais nous on a «les Magasins Bleus ».
Bien sûr, je vous parle d’un concept que les gens de Paris, ne peuvent pas connaître…
Alors, les magasins bleus, koitesse? tu vas me demander en ouvrant bien grand tes smocky eyes qu’on dirait que tu t’es déguisé en Capucin l’animal de compagnie de Candy?

(au passage, note bien dans ton carnet que le vert à paupières et le vernis à ongles rose nacré seront bientôt de nouveau à la mode, mais ça tu ne le sais pas encore, rapport que la tendance n’est pas encore montée jusqu’à Paris si tu vois ce que je veux dire, mais bon, je suis sympa, te prépare de la note scoop pour ton prochain billet tendance)

Et bien les Magasins Bleus, et bien ce sont des camions magasins qui se déplacent avec tous leurs stocks de vêtements et qui klaxonnent sur la place du village quand ils débarquent et c’est super pratique : on a pas à se déplacer et à courir partout dans les magasins ultra bondés du samedi après midi Boulevard Haussmann ou du Forum des Halles.

Si tu veux du magasin plus branché, tu fais 10 kilomètres et t’arrives à la ville : tu as du magasin Bata, Vétimarché, Kiwi, Etam ou Barbara Boutique. Mais bon c’est moins bien.

Même que parfois, les magasins Bleus vendent de la chaussure. D’ailleurs, voyez plutôt ce que j’ai trouvé la semaine dernière :

pompasse.jpg

Ce sera parfait pour aller courir après le lièvre dans les champs en compagnie de mes amis les chasseurs, ou faire des balades sur la côte.
Oui parce que nous on a peut-être pas la Tour Eiffel, mais la plage on l'a en vrai, c'est pas comme chez toi.

Je vois bien à ta tête que tu es prête à faire une jaunisse tellement tu les trouves belles…

    Alors chez moi, on ne va pas manger de la salade chez Cojean le midi avec ses copines, non, on ne va pas.
Nous, on se retrouve tous les jeudi chez Jean-Jean, place de la Mairie, avec tous nos potes les pêcheurs et les chasseurs, et on mange de la galette saucisse avec de l'andouille arrosée de cidre brut.

Et crois moi, à l’instar de la parisienne, le chasseur ça picole sévère.

Sauf que contrairement à la parisienne, petite joueuse qui est bourrée au bout de 2 Kir Amandly et d’une Caipirinha, et cela, uniquement le soir, le chasseur boit du rouge, de la bière et du cidre brut au litre jusqu’au bout de la journée et de la nuit.

    Cependant, je dois tout de même avouer, parce que je suis bonne joueuse, que parfois, c’est moi qui lui pique ses idées à ma jumelle de blog. Ses conseils ne sont pas toujours mauvais ou copiés sur moi. Exemple :

Un jour, j’ai vu qu’elle disait faire les poussières avec un vieux pull en cachemire de chez Comptoir des Cotonniers.
Déjà, chez nous on n’a pas Comptoir des Cotonniers, mais Comptoir de la Mer, et aux dernières nouvelles, Guy Cotten ne fait pas encore dans le pull en cachemire.

Qui plus est, les pulls en cachemire, moi au début,  j’ai cru que c’était des pulls du dessin comme ça dessus:

motif-cachemire-pourri.jpg

Que nenni !
J’ai compris plus tard que c’était un pull en laine toute douce

    Du coup, comme je n’avais pas de pull en cachemire, j’ai pris mon vieux pull Anny Blatt en angora que m’avait tricoté ma grand-mère il y a 18 ans et que j’ai transformé en chiffon à poussière -non sans regret- que ne faut il pas faire pour être « haïpe » comme on dit à Paris.

Jusqu’à l’an dernier, sachez que je le portais encore, car chez nous au Quiou, l’angora et les manches chauve souris ne se sont jamais démodées, mais comme je me vois un peu comme une précurseuse et une dénicheuse de tendance dans mon pays, j’ai décidé il y a peu, que les manches chauve souris ne passeraient plus par personne.

Malheureusement, faire les poussières avec un pull en angora met encore plus de poils et de poussière partout… du coup j’ai envie de dire :
« Merci du conseil mademoiselle Rose avec son chandelier dans le petit salon ! »

    Bref, finalement, je ne t’en veux pas trop jumelle de blog, tout le monde n’a pas la chance d’avoir autant de talent que moi, et je dois dire que je suis plutôt flattée d’être reconnue à travers toi à la Capitale, même si tout le monde ignore mon existence.
De toute façon je suis très timide et je n’aime pas être ovationnée.

Tu peux continuer à regarder mon blog en cachette de tes copines pour t’inspirer des nouvelles tendances et de mes expressions, je ne t’en voudrai pas, non je ne t'en voudrai pas..

Et je ne viendrai pas à la prochaine soirée Blog de Filles, non non, n'insiste pas, parce que ma petite sœur fête sa première communion, mais tu penseras à moi quand tu boiras du Ruinart ou du Gloss et que tu mangeras des pistaches et du macaron Malabar.

A bientôt les gens de l’internet intersidéral Breton !

INFLUENCEURS-quoi.gif

Commenter cet article

moi 15/05/2008 02:54

hey !!! mais il existe encore quelqu'un de vivant au quiou ? :o
ben didonc XD sa seras pas dure de te croisé alors( 3ans de galaire...en gros 3 ans de "quiou"

ckankonvaou 15/04/2008 22:40

Un régal !

milla 03/04/2008 08:02

D'où que t'es?
En vacances?
Bon, à bientôt!

Glamazone 01/04/2008 11:53

Spike,il reste pas un appart au Quiou parce qu'avec ta description j'ai envie de quitter Paris et de m'y installer sur le champs !

So Long 29/03/2008 12:27

Ma belle et douce Spike, concernant ton voyage en Inde, je PEUX t'aider !
Je n'y suis pas allée personnellement, mais un bloggeur et ami de ma connaissance y a passé un mois l'été dernier, et le connaissant, il se fera un plaisir de t'aider.