Les Concours: c'est lourd

Publié le par Spike

    
Hier soir y’avait la Nouvelle Star.

    Moi j’adore la Nouvelle Star, parce qu’on y voit plein de gros nases, mais que dans le tas, il y en a quand même des bons.
Ceux qui ont pas fait la Star Ac’ parce que ça c’est la misère de devoir se farcir Kamel Ouali et Pascal Nègre dans le jury.

    Le jury de la Nouvelle Star lui il est chouette (sauf Lio et Dove Attia) et quand il trouve qu’un candidat est nase, les mecs prennent pas de gants et lui disent des trucs du genre :

    « Bon ben toi avec ton sens du rythme proche de celui d’un moniteur d'auto école qui jouerait au foot avec un ballon de basket, je pense que tu devrais songer à te reconvertir dans autre chose. La maçonnerie par exemple. Mais oublie la musique, c’est pas pour toi.»

    Et là le candidat il comprend pas la décision du jury, parce que toute sa famille lui dit depuis 15 ans qu’il a trop de talent, et ses copains (qui doivent être sourds) aussi, alors il fait du chantage en disant que puisque c’est comme ça il va arrêter ses études (ou son boulot de jardinier Cotorep de son bled, de brancardier, coiffeuse etc...) et tout le monde sera passé à côté d’un immense talent.
Des fois aussi il va se suicider dans un coin comme une rock star qu’il ne sera jamais.

C’est super marrant.

    Parfois, comme hier soir par exemple, il y a des candidats qui choisissent vraiment trop mal leur chanson. Je pense par exemple à la pauvre niaise qui a chanté du Vanessa Paradis et qui s’est fait éliminer tout de suite après.
En même temps elle aura qu’à réviser son bac pour le louper en juin.
Et puis toute façon je l’aimais pas celle là.

En fait cette année j’aime personne.

    Sauf ce petit con arrogant de Jules.
Et la Amandine.
Ceux là ils savent "interpréter" de la musique...
Les autres...
Les autres quoi.

    N’empêche que je rigole, je rigole, mais je les admire tous ces gens qui font des Casting et qui en plus osent passer à la télé, parce que chanter devant du monde, passer un concours, et bien c’est super dur en vrai.

Ça m’a rappelé une des rares fois de ma vie où j’ai passé un concours parce que je savais plus quoi faire de faire de ma vie.
ça m'a gavé tiens.
Non j’aime pas les concours. C’est d’ailleurs pour ça que j’en ai pas passé des masses.

    La première fois que j’en ai passé un, j’avais 12 ans, c’était un concours de piano qui avait lieu Salle Gaveau à Paris, même que je venais de province juste pour ça.
J’avais "oublié" d’emmener des pompes potables et j’y suis allée en baskets crades et en jean noir.
La honte.
Ma mère m’en reparle encore. Un acte manqué elle me dit. Elle pense que je l'ai fait exprès.
Elle a peut-être pas tort...

Surtout que tous les autres candidats ils étaient habillés en dimanche comme s’ils allaient à la messe.
J’étais écroulée.
M’en fous j’ai quand même été super bien classée à défaut d’avoir des fringues classes.

    Il y a longtemps, à une époque où je ne savais plus du tout quoi faire de ma vie donc, je suis restée pendant un mois entier sans sortir de chez moi, même pas pour aller dans le jardin, même pas pour aller voir mes potes. La looserie complète.
J’errais dans la maison avec une couverture bleue sur le dos en me nourrissant essentiellement de Miel Pops et en jouant du piano assise.
Toujours avec ma couverture.
Le jour où mon petit frère (11 ans à l’époque) m’a demandé pourquoi je jouais à faire Batman (rapport à la couverture je suppose) j’ai décidé qu’il était temps de me prendre en main.

J’ai vu dans le journal une petite annonce pour intégrer une formation musicale.
Tiens, c’était parfait pour moi ça...  C’est quand les inscriptions ? C’est sur dossier ?
Ha merde, c’est sur concours.
Et y’a 3 jours d’épreuves.
Re-merde.

Je regarde les épreuves :

Dictée musicale et rythmique : ça c’est ok
Accompagnement harmonique : ça c’est ok
Présentation d’une pièce avec notre instrument : ça c’est ok aussi.
Création d’une pièce musicale avec thème imposé : je vais me débrouiller
Histoire de la musique : je vais tricher
Entretien de motivation : salut chui super motivée et mon petit frère en a marre de me voir en Batman qui branle que dalle à la maison donc laissez moi intégrer cette putain de formation merde.
Chant : QUOI ???? DU CHANT!!!!

MAIS C’EST QUOI CE PUTAIN DE PIEGE???!!!???...


Je suis pas CHANTEUSE bordel! J'ai toujours mal à la gorge toute façon.
Tiens je vais dire ça le jour du concours.

Panique à bord. En plus ça fait partie des épreuves du 1er jour.

« Allo Gaby ? (c’était mon super pote de musique) En fait je passerai pas le concours. Faut chanter.
- Si tu le passeras !
- Nan.
- SI !
- Mais je connais aucune chanson bordel !
- Mais si tu peux chanter ! Qu’est ce que tu sais chanter ?
- … alors… là comme ça ??? Je connais par cœur : « la Isla Bonita » de Madonna, «Porcherie» des Béruriers Noirs,  «Overjoyed» de Stevie Wonder, et «Can it be done» de Weather Report.
C’est tout.
- Bon, je t’arrête tout de suite, “la Isla Bonita” et « Porcherie » ça va juste pas être possible pour le concours.
- Ha bon tu crois ? Essayons les autres alors… MAIS MERDE J’AI PAS LES GRILLES !
- Aucun souci ! Je suis là ! »

Et tchak, tchak, tchak, mon pote Gaby qui entend tout parce qu’il a une oreille bionique m’a recopié les grilles des deux morceaux en 5 temps et 3 mouvements.
Wonderfoul.

« Bon allez, maintenant va bosser ».

    A l’époque, la Star Ac et la Nouvelle Star, ça n’existait pas encore.
Autrement, on aurait peut-être été aussi obligé de présenter une choré en même temps que la chanson, et merci, mais entre la danse et la musique, moi ça faisait 10 ans que j’avais choisi mon camp et que j’avais décidé d’arrêter de bouger mon cul en compagnie d’un troupeau de connasses en jambières et en justaucorps.

Si y’avait eu des émissions comme la Nouvelle Star à l’époque, vous pensez bien que je n’aurais eu aucun mal à passer ce casting concours. Je me serais entrainée toute l’année devant ma télé en chantant des conneries avec ma brosse à cheveux.

Et je me serais pointée devant le jury en disant :

    « Bonjour, je vais vous interpréter « Sunny » de Christophe Willem. »
Ou encore :
    « Je vais chanter « Je suis malade » de Lara Fabian. »

Et le jury m’aurait regardée avec des yeux ronds et il m’aurait dit :

« Mademoiselle vous dégagez sur le champ. Ici, on veut des gens avec un minimum de culture musicale.»

Le jour de cette épreuve, j’étais verte de trouille parce que chanter, je l’avais jamais fait de ma vie devant personne.
Même pas devant moi.

AH PARDON MAIS MOI JE M’APPELLE PAS CINDY SANDERS  !


En attendant mon tour, j’entendais les candidats avant moi qui chantaient: alors il y avait un lied de Schubert, une chanson de Georges Brassens, un air d’opéra à la con, "Amazing Grace", "Puissance et Gloire"...

La vache! Ils avaient chanté toute leur vie ces gens là c’est dingue !

Je suis arrivée dans la salle et j’ai dit:

    « Bonjour je vais vous interpréter « Can it be done » de Weather Report. »

Le jury était composé d’une vieille connasse acariâtre pour qui la musique avait dû s’arrêter en 1790, d’un mec qui se prenait pour Richard Gere et qui ressemblait à un proxénète, d’un type qui me faisait flipper avec sa tête d’ équarisseur de veaux morts et d’un autre qui avait l’air à moitié à l’ouest, mais c'était normal lui c' était pianiste de jazz.

La vioke elle m’a regardé à travers et elle m’a demandé :

    « Vous avez besoin que notre pianiste vous accompagne ? »

Je me suis tournée vers la pianiste qui avait l’air d’avoir bouffé une autruche et son balai à récurer les chiottes et j’ai dit :

    « Non c’est bon je vais m’accompagner toute seule. »

Je me suis donc installée en tremblant comme une parkinsonienne et j’ai chanté ma chanson.

Bon, je sais qu’il n’y a pas un lecteur ici qui la connaisse cette chanson, mais croyez moi, elle est magnifique.
Encore plus belle que « L’encre de tes yeux » de Francis Cabrel, quoi que dans un autre style parce qu’il y a des harmonies qui peuvent arracher les oreilles sensibles de certains, mais moi j’aime bien.
D’ailleurs elle est tellement belle que j’ai failli me mettre à chialer en plein milieu.

Nan j’déconne.

A la fin, j’étais contente d’avoir terminé, et la vioke elle me fait :
« Attendez partez pas, maintenant, vous allez nous interpréter votre morceau... au piano je suppose ? »

Ben non connasse, j’ai apporté ma cornemuse.

« Heu... oui... alors je vais jouer « So What » de Roni Jordan (huhuhu) « Le boléro de Ravel » de Claude Debussy. »

En fait je me souviens plus de ce que j’ai joué et ça n’a pas d’importance, mais quand ce fut fini, j’étais drôlement soulagée.

    Aujourd’hui, je ne sais pas comment se passe ce concours. Je me demande si le jury appuie sur un bippeur qui fait de la lumière rouge ou bleue, et s’ils distribuent des papiers en disant
« Wééé c’est super ! Toi on te veut sur la scène de l’audiorium de la Fac de musique tu déchires quand t’interprètes Bartok et Sherifa Luna !!! »

    Le soir, j’ai attendu jusqu’à 17h pour voir si mon nom était sur la liste affichée sur la porte.
Et j’y étais !

C’était pas gagné, il me restait 2 jours d’épreuves... le reste était pas triste non plus...

    C’est con les concours je vous jure.


Commenter cet article

David 06/04/2008 22:42

Je ne conteste pas... :-)

Elienai 06/04/2008 10:24

Chère Spike,

Malgré vos (j'imagine) nombreuses relectures attentives, une erreur s'est glissée dans votre article. En effet, si le Boléro de Ravel en effectivement été repris par Mozart (notamment au festival de Bayreuth '82), il a été écrit à l'origine par André Rieu, célèbre compositeur de réclames télévisées, en 1974.

Rendons à André ce qui est à André.

Dont acte.

Merci.

YANN LESACHER 06/04/2008 10:00

Bravo pour ces intelligents bavardages;
Ce sont deux mots qui ne vont pas toujours bien ensemble...
Comme quoi on peut vivre dans un bled comme Le Quiou et savoir faire marcher son cerveau...
Moi j'habite à Saint-Rieul , c'est pas loin , j'ai toutes mes chances pour devenir pas trop con.

Spike 05/04/2008 19:29

@ David: tu files travailler peut être mais ton job il a l'air drôlement chouette...

@ Fanette: non je n'ai pas tous les talents ma chère: si tel était le cas, la Nouvelle Star ce serait moi... (oui la suite nase arrive)

@ Mathilde: BON MAINTENANT çA SUFFIT MATHILDE TU SORS!!!!!
Je serais une bloggeuse influente, je te bannirais tiens... (comme Didi elle fait par exemple)

@ Milla: pour ma nouvelle déco tu vois pas qu'il a fallu que je couche tout de même! Qu'est ce qu'il faut pas faire... (y'en a qui font du Ebuzzing, moi je couche... chacun son truc)
Sinon ça m'énerve que tu sois intimidée, y'a vraiment pas de quoi. Et ce n'est pas de la fausse modestie je t'assure.
Bon mais sinon ta vie, dis moi ça va quand même????

milla 05/04/2008 16:02

Superbe la nouvelle déco!

Ah d'accord, ça s'appelle faire "Batman". Bon ben je suis tendance super héros ces derniers temps. Je pense aussi réorienter ma vie. J'avais une idée, mais j'ai plus les seins adéquat (plus proches du genoux que des amygdales). Suis foutue ou bien?

Mais je suis peut être à l'ouest mais bordel, je ne savais pas que t'étais une artiste multi-facettes. J'suis intimidée là.