Chapitre 2 - Amitié

Publié le par Spike


    De son enfance, Tao avait gardé toutes sorties de souvenirs : les rites familiaux, les odeurs des plats que sa mère préparait pour la fête du Têt, le goût des banh-chung qu’il ne mangeait qu’à cette occasion, celui du chewing-gum américain qu’il mâcha pour la première fois,  les promenades sur les buffles dans les rizières, la chasse aux grillons avec son meilleur ami Xuan et les combats qu’ensuite ils organisaient, mais aussi les heures passées à pêcher dans la rivière après l’école à se raconter des histoires en attendant que le poisson morde à l’hameçon.
Xuan avait le même âge que Tao et ils vivaient dans des maisons voisines. Leurs mères étaient des amies de toujours et les enfants étaient comme des frères.

    « Tu penses qu’on sera dans la même classe l’année prochaine ?
- Peut-être... répondit Tao, si d’ici là on n’a pas déménagé. J’ai entendu mon père dire qu’il allait peut-être falloir quitter le nord et partir à Saigon. A cause de la guerre.
- Mes parents aussi ont dit la même chose. Ils disent que ce sera mieux pour nous.
- Tu crois que si on déménage tous ensemble on pourra habiter dans des maisons voisines et aller à la même école ?
- Ce serait bien... je demanderai à mon père. »


    Les deux enfants restèrent pensifs, soudainement conscients que leur amitié pourrait peut-être souffrir d’une séparation.

    Alors qu’il dépliait la feuille de journal dans laquelle étaient enveloppés quelques kumquats confits, Tao vit la photo de sa chanteuse préférée, Khanh Ly qui donnait un concert à Hanoi dans les jours prochains.

    « Plus tard, quand je serai plus grand, je me marierai avec elle, décréta Tao.
- Mais elle est bien trop vieille ! Et toi t'es trop jeune !
- Si. Je me marierai avec Khanh Ly.
- Si toi tu te maries avec une chanteuse, alors moi je me marierai avec une actrice !
- Et on célèbrera nos mariages le même jour !
- Et nos enfants seront amis comme nous et comme nos mères !
- Et on habitera tout le temps à côté !
- Et on sera tout le temps amis ! »

    Le dernier fruit confit mangé, la feuille s’envola dans la rivière avec le vent.

    « Et si jamais tu ne te maries pas avec elle ?
- Alors j’appellerai ma fille comme elle.
- Et si tu n’as pas de fille ?
- J’aurai une fille. J’aurai même plein d’enfants.
- Et si un jour on ne se voit plus jamais ?
- ça c’est impossible ! Arrête de dire n’importe quoi !
Allez viens on rentre maintenant, je crois qu’on a assez pêché pour aujourd’hui, et j’ai dit à mon père que je voulais l’aider à réparer sa moto. »

    Tao et Xuan rentrèrent chez eux en discutant. Insouciants comme tous les enfants de leur âge, peu importait les batailles, la guerre, les possibles déménagements... ils avaient décidé que quoi qu’il arrive, leur amitié saurait bien survivre à tout.

    1954, c’était l’année de leurs 12 ans et ils n’avaient aucune idée de ce que l’avenir réservait à leurs familles, leur amitié, et même leur pays.

Commenter cet article

glamazone 09/06/2008 13:54

L'est pas écolo ce c***** de vent !

valerie 06/06/2008 22:20

J'admire, j'admire ; socio, musicologie tout ca.
bon allez treve de plaisanterie. la suite, madame !

SONIA 06/06/2008 06:53

Actuellement, c'est pas trop un foie dont j'ai besoin... Plut^^ot un pilou-pilou tout neuf !
T'as pas ça en stock ?

Fran 05/06/2008 19:32

Le père du Monstre ne connait pas son pays d'origine alors je suppose que c'est difficile d'en parler. Quant à mon ex-belle-mère, elle ne cause pas français et le grand-père paternel du monstre est décédé il y a peu. Alors je vais m'y mettre hein ^^
Aux contes surtout, j'aime la beauté, la poésie, le reste mon fils l'apprendra dans les livres d'histoire.

Spike 05/06/2008 19:31

@ Bean: mais je pensais que tu venais dimanche prochain??? (j'ai rien compris!)

@ David: toi tu fais du point de croix? hahahaha!
Et moi je fais du tricot hein!
Ha mais si c'est vrai, j'en fais...

@ Elsonia: c'est gentil à toi, ça me rappelle les gens qui me disaient: "mais pourquoi tu fais pas musicienne?" Et je répondais: "parce que j'ai pas envie de crever la dalle toute ma vie". hahahaha!
Parfois il faut être savoir rester pragmatique...

@ Valérie: oui elle existe cette chanteuse! Elle était très célèbre même! (enfin là elle doit être un peu vieille je suppose...) Alors, tu vois bien que je ne raconte pas que des menteries!