Mon week-end de Princesse

Publié le par Spike


     Le week-end dernier, les parents de mon Prince – que je déteste presque autant que les miens - nous ont invités chez eux, dans le Loir et Cher.
Bien entendu, j’aurais préféré aller faire du shopping à Paris Nord 2 avec mes amies, ou en profiter pour rester tranquillement à la maison avec Dracula pour réviser mon CAP Chaussures que je passe cette année pour la 4ème fois. (j’aime tellement les chaussures que mon rêve c’est d’arriver un jour à en fabriquer moi même, comme ça je n’aurai plus besoin d’en acheter)





    Pour une fois, j’ai cependant accepté d’accompagner mon Prince dans sa famille. Dans ma valise du week end, j’ai emporté:

     - la sublime robe en dentelle et cuir que j’ai achetée dans une boutique Gothique de Châtelet quand j’y suis allée avec Hermeline (qui se cherchait une guêpière en vinyl fushia)
     - mes escarpins Sergio Rossi panthère
     - mes bottes en caoutchouc roses Hello Kitty
     - mon tee-shirt « MORT AUX CONS VIVE MOI »
     - mon jean neige vintage déniché dans une friperie dont je tairai le nom sinon vous allez toutes vous ruer dedans pour acheter me copier
     - mon sac Vuitton acheté l’été dernier à Vintimille (du plus bel effet avec ma robe gothique)
     - mon collier tête de mort en nacre de Polynésie (souvenir de mon Prince)
    - beaucoup de produits de beauté et aussi beaucoup de drogue (pour supporter tout ça) ainsi que le dernier roman de Bernard-Henri Levy auquel je ne comprends rien, mais c’est pour faire croire que je fais de la philo.
   
     En arrivant à la gare, je me suis rendue compte avec horreur que j’avais oublié de prendre ma crème pour les hémorroïdes ! Heureusement, mon Prince m’a rassurée et a promis d’aller m’en acheter un gros tube dès que nous arriverions chez ses parents.
Ouf ! J’étais sauvée !
J’ai lu dans le Vogue Roumanie du mois dernier que la crème anti hémorroïdes c’est important parce que ça fait tout : lubrifiant, médicament, et même crème anti poche anti cernes : c’est paraît-il un truc de mannequins !
Quelle fabuleuse astuce beauté n’est ce pas les Princesses? ;)


    Lorsque nous sommes arrivés, la mère de mon Prince avait préparé un gratin de chou-fleur au maroilles: j’avoue que je ne me suis pas vraiment régalée car je préfère le civet de lapin, mais je n’ai rien dit. J’étais certaine qu’elle avait fait exprès de faire ce plat car elle sait que je le déteste.
Je n’ai rien dit pendant tout le repas, j’ai fait ma « Princesse des Glaces » et j’ai fait exprès de boire beaucoup de rosé et de me resservir 3 fois de la bûche au Grand-Marnier.

     Au moment du café, j’avais un peu envie de vomir et en me levant très vite, j’ai renversé mon mazagran sur le napperon. Reine Mère a poussé de hauts cris, en disant que j’étais vraiment trop maladroite et vraiment impolie, mon Prince essayait de la calmer, moi je me sentais de plus en plus mal et du coup j’ai vomi sur le tapis.
Les filles, quel drame ! C’était horrible ! J’ai cru que j’allais mourir étouffée ! Je pense que j’avais vraiment trop bu à table, du coup j’étais un peu malade.
J’ai laissé tout le monde nettoyer et je suis montée pleurer dans la chambre de mon Prince, e seul endroit de cette maison où je me sentais en sécurité: sans doute à cause des posters de Take That et de sa collection de nounours.
Tout le monde était tellement méchant avec moi, c’était épouvantable. J’aurais voulu reprendre le train pour retourner immédiatement dans mon palais et rejoindre mon petit Dracula qui me manquait tant...
Je me suis fait quelques lignes et ensuite ça allait mieux.

     Je ne vais pas pouvoir vous raconter la suite car je ne sais plus ce qui s'est passé: je crois que j'ai dormi pendant très longtemps, ensuite je me suis réveillée dans une pièce toute blanche, et j'avais une chemise de nuit avec de très longues manches. On m'a laissée attachée à mon lit pendant 24 heures, parce qu'il parait que j'avais fait un bad trip avec toute la drogue que j'avais pris pour passer le temps chez mon Prince.
Apparemment, j'aurais dit des choses incohérentes, comme quoi j'étais Audrey Hepburn, Grace de Monaco, Marylin Monroe, Marie-Antoinette et Scarlett O'Hara, et tout le monde a cru que j'étais folle, du coup on m'a envoyé chez les dingues et les paumés.



     En fait, je pense que Stevie m'avait tout simplement refilé de la coke hallucinogène pas bio, d'où mon délire... mais maintenant ça va mieux. Beaucoup mieux. Il parait que je vais aller en cure de désintoxication parce que tout cela m'a un peu rendue schyzo.

De toute façon je le sais bien que je suis une Princesse. Et tout ceux qui diront le contraire ne sont rien que des gens jaloux qui ne comprennent rien à mon monde enchanté et si plein de fabulosité.

     Gros bisous!


Commenter cet article

minisushi 31/12/2008 01:05

pauvre princesse tu es tellement controversée! c'est comme cette fois où tu as testé les produit shu uemura: ils te voulaient du mal! ou la fois où tu as fait licencier le vigile de la parfumerie Douglas parce qu'il avait eu l'outrecuidance de vouloir fouiller ton sac à main de princesse (mais pas kelly, faudrait avoir ton CAP déjà!)

Princesse Poudrey 01/01/2009 18:14


Les gens me jalousent tous tellement je suis belle... du coup, ils me font du mal...
Merci de ne pas remuer le couteau dans la plaie pour mon CAP, j'ai fait une grosse déprime à cause de ça, alors sois gentille avec moi.
Enfin je ne désespère pas: en 2009, la 4ème fois sera la bonne!!!!!
GROS BISOU! 


Maguy 04/12/2008 16:29

Waouh, il t'en arrive des choses !

nath 01/12/2008 20:39

ok mais tu portes ton sac, hein !

nath 01/12/2008 18:23

J'échange ton Vogue Roumanie contre mon Elle Koh Lanta, mais tu lèches pas ton doigt pour tourner les pages stp, tu prends la petite éponge du vanity "Mon amie Kitty", d'accord ?

Love, Lady D.

Princesse Indiana Jones 01/12/2008 20:08


Ok, je veux bien, je te promets d'en prendre soin. Bon, mais tu m'emmènes faire un trekking en talons de 12 avec toi dans les montagnes????


princesse frappée 01/12/2008 18:12

Ma petite princesse, quatre fois que tu repasses ton CAP ! C'est sûrement un complot de l'Education Nationale monté contre toi.
Tu as quand même lu trois livres cette année (bon tu as relu deux fois "Le diable s'habille en prada"), et tu as été deux fois au cinéma ( juste trop bien les Disney ).
Montre leur l'étendue de ta culture générale, quoi !

Princesse Incomprise 01/12/2008 20:07


C'est parce que les examinatrices étaient si jalouses de moi qu'elles n'ont pas voulu me le donner mon CAP, voilà la vraie raison. J'en ai marre tiens. Je vais faire du shopping pour la peine. Et
relire les livres de Sophie Kinsella.