Violette n’est pas la seule à avoir des pirates sur son blog…

Publié le par Sidonie

Queen-Bitch.jpg     Bonjour, je m’appelle Sidonie, mais tout le monde m’appelle MissPrincessGlamBeauty parce que tout le monde trouve que je suis ultra belle. Et tout le monde a raison.

    J’ai 17 ans et demi, (mais j’en fais au moins 24 tellement je suis mature et intelligente pour mon âge) j’ai moi aussi un super blog avec des cœurs roses et des étoiles dans lequel je raconte ma vie (c’est trop bien !) j’aime les tartes au citron et les macarons, les garçons, le maquillage, je pique les pulls Zadig & Voltaire, les robes Maje et les copains de ma grande sœur, je passe mon bac à la fin de l’année, et bientôt je me présente au concours de Miss France parce que je suis contre la faim dans le monde et contre la guerre.
    Plus tard, je serai chanteuse, actrice, ou mannequin, ou les 3, mais mon but dans la vie, c’est surtout d’être célèbre.

    Aujourd’hui, en l’absence de cette paresseuse de Spike qui a prétexté une main cassée ou je ne sais trop quoi pour ne rien faire - alors qu’en réalité, elle doit être en cure de désintoxication ou d’amaigrissement (la pauvre a terriblement grossi depuis Noël...) ou les deux - je vais relever le défi suivant : terminer l’histoire qu’elle a commencée puisque cette andouille a abandonné lâchement ses lecteurs.

    Personnellement, je la trouve globalement assez mauvaise, moi je n’aurais pas du tout fait comme ça, mais comme je suis là, je vais relever le niveau en faisant une vraie fin correcte.

    J’espère ensuite que Jean-Patrick quittera Spike rapidement lorsqu’il se sera rendu compte que j’ai plus de talent qu’elle (et surtout que je suis plus belle) parce que moi aussi je veux la même bague Dior que celle qu’il a offerte à cette grognasse incapable, et je veux être l’actrice principale du film qui sera fait après ce livre.

... ... ...

Previously on « Jungle Boogie »: Sally Mustang offre une promotion incroyable à son assistante: travailler deux fois plus pour le même salaire de misère : va-t-elle ou non accepter ?

…  Le lendemain, quand je retournai au bureau, quelle ne fut pas ma surprise de voir un immense bouquet de fleurs à mon attention accompagné d’une carte qui disait :

« To my favorite assistant, avec tous mes excuses et mes remerciements »

Interloquée, je songeais :

« Il a dû se passer quelque chose pendant la nuit ? Que signifie ce revirement de situation ? »

A ce moment précis, le téléphone retentit. C’était elle :

    « Bonjour, peux-tu m’apporter mon eau chaude please ? Je te remercie. »

Quel changement de ton ! Je n’étais pas habituée à autant de politesse de sa part ! En montant lui apporter son eau chaude, elle me fit signe de m’assoir :

    « Thank you very much Darling. You know, j’ai beaucoup réfléchi, et tu es vraiment the best assistant I ever had, so je n’ai pas du tout envie de me séparer de toi.
J’ai bien conscience que je n’ai pas été très good avec toi ces derniers mois, mais je te promets que si tu acceptes de rester, je t’accorde une bonne augmentation et tu auras bientôt une promotion. »

    Sur le coup, j’ai eu du mal à croire à ce changement improbable … était-ce réellement la même personne? Cette transformation était tellement soudaine qu’elle en paraissait presque suspecte. J’ai cependant voulu y croire car j’ai toujours profondément cru en la bonté de l’être humain, je pense que chacun à droit à une 2ème chance, et  puisque Sally avait l’air d’être disposée à changer, j’étais prête à accepter de rester dans ces conditions. N’oublions pas que j’avais toujours mes 12 chats à nourrir, et que je ne pouvais pas me permettre de rester sans le sou.

Elle me proposa donc une augmentation de 45% et me promit que plus jamais elle ne me traiterait mal comme avant.
Je lui ai posé la question qui me brulait les lèvres : pourquoi et comment ce changement était il arrivé?

    « Tu sais Darling, hier, j’ai vu un reportage à la télé sur les enfants qui mouraient de faim, et qui n’avaient pas les moyens d’aller à l’école you know…  je ne savais pas que dans le monde, il y avait des pauvres et des malheureux… ça m’a bouleversée… so j’ai décidé de faire de bonnes actions à présent, et de commencer par traiter mes employés de façon juste.
Je vais ensuite revendre SM Communikation, Malvina va revendre sa galerie d’Art – d’ici quelques mois – et nous allons nous lancer dans l’humanitaire…
J’ai envie d’aider les autres, de me rendre utile… je n’en peux plus de tout cet univers futile dans lequel nous vivons …
D’autre part, je me débrouillerai personnellement pour que tous mes employés restent dans la boite même si elle change de boss, so vous n’aurez pas à avoir peur de vous retrouver sans job. »

    La nuit portait donc conseil… Sally Mustang en était la preuve vivante devant moi. J’étais ravie de ce changement, et c’est dans d’excellentes conditions que je me suis remise au travail.

    SM Communikation devint l’entreprise la plus agréable qui soit, un lieu rêvé où tout le monde venait y travailler pour l’amour de son travail. Les stagiaires avaient enfin récupéré un salaire décent: de 230€ par mois, elles avaient été augmentées à 1000€. Sally était transformée, et l’ambiance au bureau s’en ressentait, tout n’était que joie et bonne humeur, les clients étaient ravis, et les marques les plus prestigieuses se bousculaient pour devenir clients chez SM Communikation qui avait su devenir, en très peu de temps, une entreprise prestigieuse.

    Au bout d’un an à ce rythme là, Sally Mustang revendit son entreprise à prix d’or et pu enfin mener à bien le projet qu’elle avait depuis longtemps : aider les nécessiteux de ce bas monde.
Malvina et elle partirent s’installer à Pondichéry avec comme projet de construire des écoles et développer un programme d’éducation pour les enfants.

    6 mois après le départ de Sally, je rencontrais l’amour et homme de ma vie, en la personne du nouveau directeur marketing de la boite.
Après un mariage sublime avec pas moins de 250 invités, une robe Christian Lacroix et une bague Van Cleef & Arpels pleine de diamants, nous avons fait un voyage de noce en Egypte (un All Inclusive Tour spécial « Jeunes Mariés ») c’était magnifique, et nous sommes même allé rendre visite à Sally et Malvina à Pondichéry pour voir comment elles se portaient: une merveille!

    Je peux finalement dire que toutes les mauvaises expériences du début ne sont plus de de lointains souvenirs pour moi. J'ai régulièrement des nouvelles de Sally, et nous sommes devenues les meilleures amies du monde à présent. Qui l'aurait cru après tous les déboires que j'ai subis lorsque je travaillais pour elle???!!!

    Ce que j’ai appris, c’est que même les personnes les pires peuvent changer un jour, et que le grand amour pouvait se trouver n’importe où… même dans le bureau d’à côté.


     FIN

Publié dans Sally Mustang & Co

Commenter cet article

nooks 18/01/2008 11:17

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !
je ne sais pas ce qui est pire : marier un directeur marketing ou la lesbienne humanitaire. Mais rassure-moi, à Pondichéry elle se chope la lèpre au moins ?
Et moi qui me réjouissais de la fin depuis la combi jaune...

Nat 17/01/2008 15:40

Sidonie, tu es en retard d'un mois ; ce genre d'histoires ne peut sortir qu'en période de Noël, sinon c'est interdit par la loi, autant de guimauve. Allez zou, retourne sur tes podiums !

fluorette 16/01/2008 16:24

Très décevante cette fin...

congoman 16/01/2008 16:18

Portnawak ce truc ! ya même plus ni sang, ni chique, ni mollard (omar) : SM is dead, Sidonie l'a tuer ... je ne viendrai plus ! trop déçu !

belegaer 16/01/2008 14:39

Je crois qu'on a fait une perf en intraveineuse de "Princesse Sarah" à Spike, il se sont trompé avec les anti douleurs pour sa main ...
Ou alors elle se soigne sa main à coup de champi ... (dans ce cas là elle sera redescendue demain ;)