Leçon de vocabulaire

Publié le par Spike

dans-ton-Q.gif   
    Sur les blogs, il faut parler de choses correctes et éviter de dire du mal, afin de ne pas nuire à la réputation de chacun et de chacune (quand bien même le chacun ou la chacune aurait déjà une réputation de chacal worldwide.)

Je vous le dis parce que ça pourrait peut-être vous servir un jour. Ne faites pas la même bêtise que moi, ensuite vous risquez de vous retrouver en prison, et y’aura peut-être plus personne pour venir vous apporter des clémentines une fois que vous jouerez à faire "Prison Break" tout seul comme un pauvre.

    Quand je dis chose « correctes », ça ne veut pas dire qu’on a pas le droit de dire des mots comme «bite » ou «couilles » (qui ne sont pas des gros mots au demeurant, enfin tout dépend de ... enfin bref)
ça veut dire qu’on a pas le droit d’associer ces mots de façons négative à une personne nommée :

Exemple si vous dite : « Bernard Dumembre à une petite bite et en plus il n’a pas de couilles », Bernard Dumembre peut très bien, s’il le souhaite, vous attaquer pour diffamation.
Voilà.
Au contraire, si vous dites: "Bernard Dumembre a une bite énorme et une grosse paire de couilles", jamais il ne vous attaquera pour diffamation: fierté masculine oblige vous pensez bien.


    Mon avocat - qui est super sympa comme vous le savez - m’a dit avant que j’ouvre un autre blog :

    « Si tu dis des choses sur ton blog, tu dois toujours pouvoir en avancer la preuve, sinon, ça peut être interprété comme étant de la diffamation. »

    Autrement dit, vous devrez apporter des photos de ladite bite en question.
Ou sinon, vous pouvez dire : « Bernard D. » mais je pense que tout le monde il avait compris.
Encore que même là, vous n'êtes pas à l'abri, car tous les Bernard D. peuvent vous tomber dessus en se sentant visés personnellement parce que vous avez dit qu'ils avaient des petites bites.


    De plus, il y a des choses qui, dites à certaines personnes, peuvent être interprétées comme des insultes, du coup, il faut toujours faire bien attention là ce qu'on l'on écrit :

Exemple : prenons 2 êtres tout ce qu’il y a de plus normal (enfin presque):
mon ami G. et un clampin de base - avec option commercial chez Canigou ou Pampers - que nous appellerons par défaut J.F. parce que ça sonne bien pourri.
Si je dis :

« Tu joues du sax comme Kenny G. », et bien G. prendra ça comme une insulte et boudera au moins pendant 8 mois...

Si je dis la même chose à J.F. , 2 solutions : soit il est enchanté parce qu’il adore Kenny G., qu'il aime la musique qui swingue, et que c’est son dieu ... soit il me regarde d’un air hagard en me disant :
« Beuh qui cé Kenny G. ????»
Mais dans les 2 cas, J.F. restera toujours votre ami (si toutefois vous tenez à garder un crétin pour ami)


    Si je dis à G. qu’il est aussi beau et intelligent que Benjamin Biolay, il le prendra AUSSI comme une insulte… (ce qui fera donc 16 mois sans se parler... pppffff....)

Si je dis la même chose à J.F., ce dernier me remerciera pour le compliment, se prendra pour une vraie vedette, remettra sa mèche de cheveux en place, et me roulera une pelle pour me remercier.
Sauf que je dirai non bien entendu.
Merci mais moi j’embrasse pas les crétins fans de Kenny G. et de Benjamin Biolay.


    Conclusion : G. est un garçon exigeant et difficile à complimenter. J.F. n’est qu’un gros nase.

    Pour prendre un exemple personnel, la première personne qui, pensant me faire un compliment de haut vol me dit :

    « Spike, je trouve que tu as au moins autant de classe que Caroline D. » se prend mon vélo et mes bracelets cloutés en diamants dans la gueule.

G. et moi avons ceci en commun (en plus de notre susceptibilité et notre passion pour les morceaux qui ont 5 bémols à la clé): nous acceptons difficilement les compliments.


    Autrement, on n’a pas le droit non plus de dire des choses comme:

    « Stephane S. mon boss me fait penser à Himmler, c’est la gestapo dans ce bureau. En plus il a la même moustache qu’Adolph, ce type me fout vraiment la trouille. Quand il parle à son collabo, Guy-Georges, on s’attend toujours à ce qu’il fasse ensuite une raffle dans notre bureau pour nous voler nos rations de Kit-Kat et nos gâteaux à la myrtille. »

    Si vous dites ça et que par malheur, Stephane S. tombe sur votre prose et se reconnait, il a le droit de vous trainer en justice pour diffamation, parce que c’est très mal vu de dire que quelqu’un vous fait penser à un SS – et pas uniquement à cause de ses initiales -  car dans le langage courant, ce mot est devenu une insulte, au même titre que « Enculé », ou « Sac à vomi plein de merde » ou «Sale impuissant à la mini-bite».

    Sauf que traiter quelqu’un de « S.S », c’est même pire que de le traiter d’enculé.

    Dans une phrase comme celle-ci, qui, grammaticalement parlant n’est pas mauvaise, on évitera aussi d’utiliser les mots « collabo » et « raffle » qu’on préfèrera remplacer par « collaborateur » ou "collègue" et «descente».

    C’est plus joli.


    En revanche, si vous dites :

    « Stephane S. mon boss, me fait penser à Nikos Aliagas de la Star Academy. Il raconte les même blagues que Franck Dubosc et Lagaff, en plus il parait qu’il a un gros engin, et qu’ à côté de lui, Tom Byron c’est de la rigolade. Parfois, il me propose de me ramener chez moi dans sa Porsche Cayenne, mais je dis non tout le temps, parce que j'ai peur. »

Personne ne vous dira rien.

De plus, Stephane S. s'il tombe sur cette phrase lui étant destiné pensera:

       " Elle trouve que je suis super canon, que j'ai un charme fou et un humour qui dépasse tout ce qu'elle a déjà entendu pour le moment. Elle fantasme sur moi et elle aime les gros engins, mais elle est beaucoup trop timide pour me dire oui. Elle est vraiment charmante... et en plus elle est déjà folle de moi."

    Pourtant, je trouve que cette phrase est particulièrement insultante : en effet, elle est pleine de vulgarité, puisque vous avez les mots « Nikos Aliagas », « Star Academy », « Franck Dubosc », «Lagaff’» et « Porsche Cayenne » , ce qui fait beaucoup.

    Si un jour Stephane S. arrive au bureau en reniflant beaucoup et qu’il a l’œil gauche plein de sang parce que les vaisseaux sanguins ont tous pété à l’intérieur, n’allez surtout pas colporter :

    « Je pense que Stephane S. se drogue et se fout de la coco plein le nez, parce qu’il a l’œil explosé et qu’il renifle de façon bizarre en permanence alors que pourtant on est pas en hiver.»

    Malheureux !!!! Vous avez réellement l’esprit mal placé… alors à moins que vous ne l’ayiez surpris dans les toilettes en plein délit de sniffage de rail sur le bord du lavabo et que vous ayiez eu le temps de dégainer votre appareil photo pour le prendre en flagrant délit, arrêtez vos médisances et dites plutôt :

    « Je trouve qu'il est lamentable de faire des généralités et de dire que dans le milieu de la mode, de la pub et du show bizz, tout le monde se drogue. Ce n'est pas vrai. Et surtout pas Stephane S. qui est blanc comme de la coke pure neige.
Je pense que Stephane S. a attrapé un méchant rhume le pauvre, en plus, il doit être allergique aux chats, d’où son œil rouge. Je m'en vais de ce pas à la pharmacie quérir des médicaments appropriés afin de hâter sa guérison.»


    Enfin, on n’écrira pas non plus :

    « J’ai une copine qui m’a dit qu’elle avait vu Stephane S. la dernière fois qu’elle est allée au No Comment, et même qu'elle l'a vu faire des trucs avec plein de filles en même temps, et même des garçons,  et même que ma copine m’a dit qu’il avait une petite bite et qu’il était éjaculateur précoce. Après elle a même vu des photos de lui qui circulaient sur internet, et elle a écrit "Stephane S.= gros coké qui va dans les boites échangistes" à l'intérieur de la porte des toilettes des filles et des garçons au bureau.»

    Car à moins que votre copine vous ait fourni des photos pouvant appuyer ses dires, ou qu'elle vous donne le nom du site où elle a vu ces photos, et que toutefois, on puisse bien mettre en évidence que ce soit Stephane S. (ou sa bite, ou les deux) qui sont sur les photos, oubliez tout de suite d’aller le raconter sur votre blog dès le lendemain sous peine de poursuites.
Même si vous savez que votre copine n’est pas une menteuse et même si elle fréquente le No Comment.

    Donc même si les gens vous croivent sur parole (Non Richard, ce n'est pas encore une faute, je me mets au niveau de gens qui croivent qu'on dit "qu'ils croivent" et que c'est le verbe "croiver" parce qu'ils ont arrêté l'école en CE1, et le prochain qui me reprend sur des fautes de grammaire, je lui fais copier tous les verbes du 3ème groupe au subjonctif présent et imparfait 134 fois) il faut tout de même apporter des preuves. Tangibles.


    Voilà. J’espère que vous avez bien retenu la leçon et que vous vous en souviendrez la prochaine fois que vous voudrez dire du mal de quelqu’un qui pourrait se reconnaître en lisant votre blog.

Commenter cet article

Nat 30/11/2007 11:42

"je me mets au niveau de gens qui croivent qu'on dit "qu'ils croivent" et que c'est le verbe "croiver"" => oui, c'est un peu comme les gens qui disent "On va au Roy Merlin"... :)

Fran 24/11/2007 21:29

MOi je ne tiens pas de blog et je passe mon temps à lacher des comm', est ce que cela veut dire que pour mon cas, je peux balancer des commérages partout ?? Et que je ne risque aucune poursuite ?? Maintenant, suis pas IN comme fille et suis plutot une buse en fait ... donc j'ai pas d'info qu'elles soient vraies ou faux ... OK j'ecris pourne rien ... mais j'ai bu. Ok Ok je sors. Un bisou ??

dyns 23/11/2007 18:19

C'est dingue mais c'est vraiment ça!!! Sans déconner faudrait p't'être que les gens se détendent et calme leur égocentrisme bordel! Ca sent le vécu hein?!

Spike 23/11/2007 17:57

@le G: toi tu m'as fait mourir de rire avec les video de Kenny G. (Kenny G qui est au saxophone ce que Richard Clayderman est au piano, soit dit en passant...) je te remercie de ton soutien, je savais que tu étais un véritable ami.
Des bisous et le tout en Lab majeur.
@Nina: ce que tu dis est touchant pour moi, mais pourquoi tu te dévalorises? Si tu as envie d'écrire... Juste fais le! ;)
@Seb: toi je t'aime bien sûr... et sinon, il faut savoir que je ne suis jamais dans mon état normal quand j'écris, j'ai toujours besoin de substances illicites... sinon ça marche moins bien...

SeB 23/11/2007 16:05

T'es juste incroyable toi...
Faudrait que tu me passes un peu de ce que tu prends pour écrire des trucs comme ça! ;)